Skip to main content

ASSITEJ Chypre a décidé cette année de consacrer ses célébrations de la Journée mondiale du théâtre pour enfants et adolescents au passé, au présent et à l'avenir du théâtre pour jeunes publics, tant au niveau local qu'international. Les différentes activités se sont déroulées tout au long du mois de mars et ont culminé avec un grand événement le20 mars.

Les pionniers :

Le grand événement de la Journée mondiale, le20 mars, était un hommage aux pionniers du TYA dans le pays et était co-organisé par ASSITEJ Cyprus et le Théâtre d'État de Chypre (THOC). L'événement était consacré à la première décennie de la THOC Children's Stage (1976-1986), qui a constitué un grand pas vers la professionnalisation du théâtre pour enfants à Chypre. De nombreux pionniers étaient présents à l'événement et ont partagé avec le public leurs souvenirs de cette période. Des chansons tirées des productions de cette décennie ont été interprétées en direct. Le ministre de la culture de la République de Chypre, entre autres, a assisté à l'événement.

 

Le présent :

Pour la troisième année consécutive, ASSITEJ Chypre a demandé aux centres nationaux et aux réseaux ASSITEJ du monde entier d'envoyer leurs vœux vidéo à l'occasion de la Journée mondiale du théâtre pour enfants et adolescents. Le projet visait à jeter des ponts entre ASSITEJ Chypre et la communauté ASSITEJ dans le monde entier, ainsi qu'à présenter aux professionnels et au public chypriotes la nature internationale de l'organisation. Les vidéos ont été publiées sur les plateformes de médias sociaux ASSITEJ pendant tout le mois de mars.

Vous pouvez regarder une compilation de toutes les vidéos en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=9w_NPuys4ac

 

L'avenir :

Cette année, ASSITEJ Cyprus a décidé de confier la rédaction et la lecture de son message pour la Journée mondiale à trois enfants : le Chypriote grec Diamanto Constantinou, le Chypriote turc Eray Seylani et Alexis Ali-Ullah, un enfant arrivé à Chypre en tant que réfugié. Bien que Chypre soit un pays divisé, ASSITEJ Cyprus a tenté de mettre en avant sa conviction que la culture reste le meilleur moyen de faire face à l'intolérance et de jeter des ponts entre les différentes communautés ethniques du pays.

Vous pouvez visionner les messages des trois enfants en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=47K0jXEmrG8

 

Vous pouvez désormais naviguer sur le site en anglais, en espagnol, en français, en chinois, en arabe ou en russe en utilisant le bouton situé en haut à droite de la page.

Veuillez noter qu'il s'agit de traductions AI qui n'ont pas encore été vérifiées manuellement.

X